MOT DU DIRECTEUR

WATCHING Felix

              Autant le dire…Nous devons subir une transformation profonde. Celle de notre école qui doit conduire à des convictions profondes que tout est possible à condition d’oser, où l’initiative collective est fortement bien accueillie, encouragée et facilitée. C’est un nouvel état d’esprit de vouloir à tout prix innover, d’avoir les idées « out of the box » qui peuvent friser les barrières de la folie.

Tout repose dans la juste évaluation du risque pris : pas assez et rien ne se passe, trop et c’est la destruction. L’Ecole Nationale Supérieure des Postes, des Télécommunications, des Technologies de l’Information et de la Communication (SUP’PTIC) veut trouver « un équilibre juste en sortant des sentiers battus pour repartir à l’assaut et s’arrimer aux technologies de l’information et de la communication ». C’est du moins, l’essence de la pensée du Président de la République du Cameroun Son Excellence Paul BIYA, parlant de l’apport des TIC à l’ère du numérique. A cet effet, toute une équipe, pour aller dans le même sens, est apte à changer l’image de l’ENSPT en SUP’PTIC. Ils sont pétris d’expériences engrangées dans les rues de l’innovation nationale et internationale, d’ingéniosité, d’intelligence et de pragmatisme pour véritablement allier la théorie et la pratique. Les parrainages par le Ministère des Postes et des Télécommunications, tutelle technique et le Ministère de l’enseignement supérieur, tutelle académique, confortent cette institution de grand renom qui apprécie à sa juste valeur le soutien de ses efforts par le gouvernement. L’école de référence et d’excellence par la diversité de ses activités et partenariats de hautes technologies correspondent à celles offrant des perspectives d’innovation relevant du social. Toutefois, SUP’PTIC restera un pôle attractif dans les domaines des Postes Télécommunications et des TIC.

Le DIRECTEUR

Bonne lecture

Fermer le menu